Rechercher
  • Christophe

REBONDIR, l'accompagnement des entreprises en situation difficile


Principalement pour faire face à la crise économique imputable à la pandémie du COVID 19, mais aussi pour les entreprises qui en ont simplement besoin, le ROTARY a décidé de mettre en place une cellule nommée REBONDIR.

Le ROTARY étant constitué de personnes exerçant ou ayant exercées des fonctions à responsabilités, les membres disposent généralement de compétences nécessaires à la bonne marche d'une entreprise.

Quand les difficultés surviennent, les chefs d'entreprises se retrouvent seuls face aux difficultés. Une solitude que l'on cultive allégrement à mesure que les difficultés s'amassent. Cette peur de crier à l'aide, pour ne pas perdre la face, conduit trop souvent à des situations inextricables sur lesquelles il est malheureusement trop tard pour agir. Ceci conduit de façon quasi certaine à des procédures qui aboutissent parfois à la liquidation pur et simple de l'entreprise, laissant le dirigeant abandonné et détruit sur le bord du chemin sans ressource et parfois sans toit. Cette chute, cette solitude conduit trop d'entrepreneurs au suicide chaque année. Le contexte économique actuelle ne va faire qu'accentuer ces spirales descendantes.

Dans ce contexte, et avec ses compétences intrinsèques, le ROTARY a décidé de proposer ses compétences pour accompagner, guider les chefs d'entreprises qui sont dans cette mauvaise passe. Il ne s'agit pas de suppléer aux experts mais d'écouter, de guider, d'orienter, d'éclairer les chemins et solutions possibles.

Pour ce faire, le ROTARY a mis en place une plateforme normée REBONDIR. Sur celle-ci, ou sur notre adresse de contact rebondir@rotary-bourgoin-ida.org vous pouvez nous poser vos questions ou demander à nous rencontrer. Nous essaierons de vous accompagner au mieux dans ces moments difficiles.


N'ATTENDEZ PAS QU'IL SOIT TROP TARD!


Si vous connaissez un chef d'entreprise en situation difficile, n'hésitez pas à nous contacter aussi.


Seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.

55 vues0 commentaire